Les nébuleuses

Une nébuleuse est un nuage de gaz et de poussières répandu dans l’espace interstellaire. Jusqu’au siècle dernier, une nébuleuse était par définition un objet fixe dans le ciel. Avant l’invention du télescope, ce terme s’appliquait à tous les corps célestes d’apparence diffuse: ainsi, un grand nombre d’amas d’étoiles ou de galaxies furent appelées nébuleuses.
Les nébuleuses sont exclusivement localisées dans la Voie Lactée et dans les autres galaxies. On distingue plusieurs types de nébuleuses, à savoir: les nébuleuses planétaires, constituées de gaz éjecté par une étoile, et les nébuleuses diffuses. 

Les Nébuleuses Planétaires

Certaines étoiles, lorsqu'elles sont en fin de vie, explosent et éjectent une partie de leur matière dans l'espace. Si l’étoile est très massive, l’explosion est très violente, et on observe alors une sorte de bulle de matériaux. Celle-ci entoure l’étoile et s’éloigne à grande vitesse.
Au centre de la nébuleuse se trouve généralement une naine blanche, c'est-à-dire le cadavre du cœur de l’étoile, très dense (un cm3 de matière pesant jusqu'à plusieurs tonnes!). Ces nébuleuses sont souvent très intéressantes à étudier car la lumière de l’étoile est d'abord absorbée puis réémise.

Les nébuleuses planétaires les plus connues sont M57, alias la "nébuleuse de l'anneau" (dans la constellation de la Lyre), ou encore M27, surnommée la nébuleuse Dumbbell, dans la constellation du Renard. Il y a aussi des nébuleuses engendrées par des explosions de supernovae (voir paragraphe suivant). La plus connue est la nébuleuse du Crabe dans la constellation du Taureau. 

Messier 57 (image NASA et ESA)

Les nébuleuses diffuses

Formées de gaz et de poussières elles-aussi, les nébuleuses diffuses sont extrêmement grandes: leur diamètre peut parfois atteindre des dizaines d’années lumière. Cependant, leur bord est mal défini. Les énormes flux de matière des nébuleuses diffuses forment des courants violents et chaotiques. La luminosité de ces nébuleuses provient de l’ionisation des gaz par la lumière ultraviolet des étoiles. 

Dans cette catégorie, on pourrait éventuellement ajouter les résidus de supernovae. Effectivement, il s’agit des restes de l’explosion d’une étoile massive. Ici, les gaz sont expulsés violemment par les soubresauts de l’étoile. Parmi les cas les plus célèbres, on trouve la nébuleuse du Crabe, vieille d'environ dix siècles, mais également les Dentelles du Cygne, situées dans la constellation du même nom.

Les nébuleuses dites "obscures"

A la différence des nébuleuses diffuses, le nuage de gaz et de poussière des nébuleuses obscures, très dense, absorbe le rayonnement des étoiles situées derrière lui. Il apparaît ainsi en contraste sur un fond d’étoiles ou devant une nébuleuse. Elles sont trop éloignées des étoiles voisines pour subir une interaction. Les nébuleuses obscures ne peuvent donc ni réfléchir ni émettre de lumière. C'est notamment le cas de la nébuleuse de la Tête de Cheval, située dans la constellation d’Orion. 

Les amas stellaires

Ceux-ci sont issus de la contraction d’une nébuleuse. A l'heure actuelle, quelques amas ouverts récents contiennent encore des voiles nébulaires résiduels qui semblent s’organiser autour de nouvelles étoiles. L’amas des Pléiades (M45) donne un bel exemple de cette évolution. 

Messier 45 (image Robert Gendler)

Les amas ouverts

Les amas d'étoiles sont des ensembles de dizaines à centaines d’étoiles jeunes qui sont nées du même cocon de gaz et sont regroupées dans le ciel. Elles finissent par se disperser dans l’espace en raison des effets de la gravitation.

Les amas globulaires

C’est un ensemble de centaines de milliers à plusieurs millions d’étoiles, à structure sphérique et d’autant plus dense qu’on va vers le centre de l’amas. Par exemple, l'amas d'Hercule (M13) en est une illustration. Le plus souvent, l'amas se déplace en bloc dans la zone de gravitation de notre galaxie, et peut la traverser. 

Commentaires

  • Yvanof1
    • 1. Yvanof1 Le 18/03/2017
    NGC 2237 ou la nébuleuse de la Rosette :
    C'est ici : http://astro.photo.aisne.free.fr/Rosette.htm
  • Mimi
    • 2. Mimi Le 09/02/2017
    Passionnant!
  • Ser Fabienne
    • 3. Ser Fabienne Le 09/12/2016
    Merci pour cet "éclairage", j'aimais ce mot "nébuleuse", je l'utilise parfois comme mot de passe, ce mot m'attire et le dictionnaire n'en dit pas long... Je vais maintenant faire plus de recherches, car vous m'en avez donné l'envie par vos explications et illustrations!
    A bientôt. Fabienne
  • Alexis Desjardins
    • 4. Alexis Desjardins Le 19/04/2016
    Merci! J'en avais besoin pour ma recherche!
  • Sylvain
    • 5. Sylvain Le 11/02/2010
    Excellent, cette page figurera dans la page astronomie de mon site, ainsi, "mes visiteurs" seront dirigés directement sur ce site.
    Bon travail!!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Bienvenue sur Astropleiades!