Les exoplanètes

Depuis quelques temps déjà, l'actualité de la science est fortement marquée par la découverte d'exoplanètes. On peut notamment parler du télescope spatial Kepler qui a récemment repéré un système solaire, comparable au notre, situé dans la constellation du Cygne (entre autres). Cependant, ce genre de découverte n'est pas nouveau, puisque la recherche d'exoplanètes date de la fin du XXième siècle.

Qu'est-ce qu'une exoplanète?

Si tout le monde emploie ce terme aujourd'hui, sa signification n'est en revanche pas toujours bien connue. Il faut d'abord savoir qu'une exoplanète est, comme son nom l'indique, une planète appartenant à un autre système solaire. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on utilise également le terme de "planète extrasolaire" pour les qualifier. Il s'agit d'un objet céleste qui tourne autour d'un soleil. Tout comme les planètes, les exoplanètes peuvent être telluriques (comme Mars), ou gazeuses (comme Jupiter ou Saturne). De même, on peut parler d'exoplanètes géantes ou naines. Dès lors, étant donné que chaque galaxie contient plusieurs milliards d'étoiles, on pourrait éventuellement penser qu'il existe autant d'exoplanètes que d'étoiles. Mais tous les soleils ne sont pas pourvus d'un système, et la quantité d'objets en orbite est aléatoire. 

Le télescope spatial Kepler... (image d'artiste)

A ce jour, on dénombre moins de 2000 exoplanètes...

La chasse aux exoplanètes a commencé à partir des années 1990. A cette époque, les astronomes s'intéressaient tout juste à l'existence théorique de planètes situées en dehors de notre système solaire. C'est ainsi que la première exoplanète fut découverte en 1995 par l'Observatoire de Haute provence (OHP). Les instruments de recherche étaient, en ce temps-là, peu adaptés et peu nombreux. Depuis, la chasse aux exoplanètes s'est développée, et l'on trouve actuellement des télescopes conçus spécialement, voire même des observatoires entièrement dédiés aux exoplanètes. Ainsi, au début des années 2000, on ne parvenait à déceller qu'une dizaine de planètes extrasolaires par an. La fréquence de découverte a progressivement augmenté, et aujourd'hui, on découvre plus d'une cinquantaine d'exoplanètes chaque année. Au 15 Mars 2011, on comptait environ 540 exoplanètes connues des astronomes, et depuis, plus de 1500 objets célestes trouvés par le télescope spatial Kepler sont actuellement étudiés pour savoir s'il s'agit réellement d'exoplanètes. Les exoplanètes habitables, elles, sont déterminées en fonction des conditions dans lesquelles la vie pourrait se développer (au sens actuel du terme). Ces planètes extrasolaires ne se comptent qu'en une ou deux dizaines seulement.

Représentation d'une exoplanète passant devant son soleil (image Google)

Comment découvre-t-on une exoplanète?

Trouver une planète extrasolaire n'est simple qu'en théorie. Car dans la réalité, il est nécessaire d'utiliser des instruments très puissants et précis pour effectuer une observation longue et difficile. La méthode consiste à observer une étoile pendant un certain temps. S'il y a une exoplanète, on voit donc un "point" passer devant l'étoile de manière périodique (voir image ci-dessus). Si l'on observe plusieurs passages réguliers de ce point, on pourra alors en conclure qu'il existe effectivement une exoplanète en orbite autour de l'étoile concernée. En parallèle, si l'on repère des "points" de différente taille, différente magnitude ou différente fréquence d'apparition, on peut alors penser qu'il y a plusieurs exoplanètes autour de l'étoile. 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Bienvenue sur Astropleiades!