terre

  • Record: une Lune (très) jeune!

    C'est un véritable exploit qu'a réalisé Thierry Legault le 8 Juillet. En pleine journée, cet astronome amateur expérimenté a réussi à photographier un très fin croissant lunaire! A ce jour, il s'agit d'ailleurs de l'un des plus jeunes croissants jamais photographiés! Lors de la séance photo, c'est-à-dire vers 9h14 (heure française), la Lune se trouvait non-loin du Soleil. Afin d'éviter un éventuel accident et pour être sûr de repérer l'astre sélène, un dispositif spécial a donc été installé devant l'instrument. 

    Pour cette photo, Thierry a utilisé une lunette Takahashi FSQ-106ED dotée d'un réducteur de focale. L'instrument était installé sur une monture Losmandy Titan. Quant à l'appareil photo, il s'agissait en fait d'une caméra monochrome IDS 3370. Pour finir, le pointage de la Lune a pu être effectué grâce au système Go-To. 

    Le fin croissant lunaire photographié au télescope (image Thierry Legault)

    (image Thierry Legault - Tous droits réservés.)


  • Assistez au décollage de la fusée Soyouz en direct!

    La fusée Soyouz décollera le Mardi 25 Juin à 20h54 (heure française) depuis le Centre spatial de Kourou, en Guyane. La fusée emportera à son bord les quatre premiers satellites de la constellation O3b, ceux-ci étant fabriqués par Thales Alenia Space. L'objectif de cette constellation est de fournir un accès internet aux régions terrestres les plus enclavées sur la plupart des continents. 

    La retransmission en direct aura lieu sur la page "Retransmissions" à partir de 20h34 (le lancement sera précédé d'un commentaire en français). Pour accéder à la page, cliquez ici. 

    Photo de l'un des satellites de la constellation O3B (image O3Bnetworks)


  • Deux vaisseaux pour deux stations!

    D'un côté, il y a le cargo européen ATV-4. De l'autre, c'est le vaisseau chinois Shenzhou-10. Ces deux vaisseaux se sont amarrés aux deux stations spatiales durant cette semaine! Le vaisseau chinois s'est rattaché à la Station Chinoise Tiangong-1 le 13 Juin tandis que le cargo européen a rejoint la Station Spatiale Internationale (ISS) le 15 Juin. Le vol de chacun des véhicules spatiaux a donc été un succès. 

    Alors que l'ATV-4 Albert Einstein a pour but de transporter du matériel et de la nourriture pour l'équipage, le vaisseau Shenzhou-10 a une tout autre mission: ce dernier a emporté trois cosmonautes (une femme et deux hommes) qui vivront 12 jours dans la station chinoise. Ils y effectueront alors une série d'expériences scientifiques. 

    L'ATV-4 Albert Einstein s'approchant de l'ISS (image ESA/NASA)


  • Suivez le lancement d'Ariane 5 en direct!

    La fusée Ariane 5 décollera le Mercredi 5 Juin à 23h52 (heure française) depuis le Centre Spatial de Kourou, en Guyane. La fusée emportera à son bord l'ATV Albert Einstein. Ce cargo européen partira à destination de l'ISS et apportera le ravitaillement nécessaire aux astronautes, sans oublier du matériel et de nouvelles expériences à réaliser. 

    La retransmission en direct aura lieu sur la page "Retransmissions" à partir de 23h32 (le lancement sera précédé d'un commentaire en français). Pour accéder à la page, cliquez ici

    Affiche ATV-4 Albert Einstein (image ESA)


  • Passage de l'astéroïde du 31 Mai: pas d'impact!

    Heureusement pour nous, l'astéroïde 1998 QE2 n'a fait que passer! Ce gros rocher mesure près de 2,7 km de diamètre et possède une lune. Le 31 Mai, le passage de cet astéroïde à 5,8 millions de km de la Terre a donc été l'occasion pour les observatoires professionnels de réaliser de nouvelles images radar. Par exemple, le radiotélescope Goldstone, basé en Californie, a été l'un des instruments mobilisés pour l'évènement. Dans la même lignée, le radiotélescope Arecibo a participé aux opérations. 

    Maintenant que l'astéroïde 1998 QE2 est reparti, les astronomes attendent désormais l'arrivée d'un éventuel autre rocher, mais ceci n'est pas prévisible. Toujours est-il que si aucun astéroïde ne se montre d'ici l'été 2013, on pourra alors se tourner pleinement vers l'observation d'un tout autre objet: la comète Ison... 

    Images radar de l'astéroïde 1998 QE2 et sa lune (image Goldstone)


  • Assistez au décollage de la fusée Soyouz en direct!

    Le vaisseau Soyouz décollera le Mardi 28 Mai à 22h31 (heure française) depuis le Cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. La fusée emportera à son bord les cosmonautes Fyodor Yourchikhine (Roscosmos), Luca Parmitano (ESA) et Karen Nyberg (NASA). Cet équipage partira à destination de l'ISS. 

    La retransmission en direct aura lieu sur la page "Retransmissions" à partir de 22h15 (le lancement sera précédé d'un commentaire en français). Pour accéder à la page, cliquez ici

    La fusée Soyouz TMA-09M sur son pas de tir (image Roscosmos)


  • Un satellite heurté par un débris spatial!

    Après la Lune, c'est au tour du satellite NEE-01 PEGASO d'être heurté par un objet spatial! Cette fois-ci, le 23 Mai, le satellite est entré en collision avec un débris, et plus particulièrement le réservoir d'un ancien lanceur russe. Alors que la mise en orbite de ce satellite avait eu lieu le 25 Avril dernier seulement, la possibilité de cet accident avait malheureusement été envisagée par l'agence spatiale d'Equateur peu de temps après. Toutefois, les dégâts sont relatifs: le satellite n'a pas été détruit, et même s'il ne fonctionnait déjà plus depuis plusieurs jours, il est toujours sur orbite. 

    NEE-01 PEGASO devrait être remplacé sous peu. En effet, un second satellite identique doit être lancé en Juillet prochain. 

    Satellite NEE-01 PEGASO (image BorisAirwolf)


  • Impact sur la Lune!

    Le 17 Mars dernier, une roche météoritique s'est écrasée à la surface... de la Lune! Effectivement, c'est une météorite d'environ 40kg pour 30cm d'envergure qui a provoqué un impact dans la région lunaire appelée la Mer des Pluies. Le bolide filait à une vitesse de 90 000km/h. Cet impact aurait apparement crée un cratère de 20 mètres de diamètre... 

    En réalité, de tels phénomènes ne sont pas si rares: depuis 2005, la NASA a recensé environ 300 explosions sur la Lune. L'impact du 17 Mars a d'ailleurs été détecté grâce au programme américain. Cependant, les traces qu'ils laissent au sol sont souvent inobservables. Ainsi, il faudrait un télescope d'au moins 8 mètres de diamètre pour tenter de distinguer le cratère crée le 17 Mars! 

    Zone de l'impact du 17 Mars (image Cidehom.com)


Bienvenue sur Astropleiades!