astronautique

  • Pluton reçoit son premier visiteur!

    C'est inédit: la sonde New Horizons vient de survoler Pluton! Le 14 Juillet 2015, la NASA a en effet dévoilé des images prises par la sonde au moment de son passage au plus près de la planète naine, à une distance de 12 400 km. Il s'agit d'une date historique puisque jusqu'à maintenant, Pluton n'avait jamais été photographiée en haute résolution. Dans le même temps, un portrait du satellite Charon a également été dressé. Dans les jours qui vont suivre, la sonde va effectuer le tour de la planète naine. 

    Depuis son lancement, New Horizons a parcouru plus de 5 milliards de kilomètres pendant environ 9 ans. Sa vitesse s'élève actuellement à 49 000 km/h. Elle fait d'ailleurs partie des sondes les plus rapides du système solaire. Toutefois, sa route ne s'arrête pas là: la prochaine destination de New Horizons correspond à la ceinture de Kuiper... 

    Pluton photographiée par la sonde New Horizons (image NASA)

    Pluton et Charon vues par New Horizons (image NASA)


     

  • Le "Lapin de Jade" se repose...

    Depuis le 25 Janvier, le rover chinois Yutu, surnommé le Lapin de Jade, montre des signes de faiblesse... Une panne mécanique est apparue lors de la deuxième nuit lunaire qu'a vécu le robot. Plus précisément, ce sont les panneaux solaires qui ne se seraient pas déployés correctement: ne pouvant pas se replier, ils auraient été victimes du froid. De même, certains moteurs ne fonctionnent plus. Pour le rover, il est désormais impossible d'avancer! 

    Le Lapin de Jade a donné ses derniers signes de vie le 13 Février. A partir de cette date, plus aucune information n'a été reçue et le rover ne peut presque plus être contrôlé (seuls certains instruments scientifiques demeurent opérationnels). Face à cette situation pour le moins bloquée, les techniciens de l'Agence Spatiale Chinoise (CNSA) ont décidé de mettre Yutu en veille. Heureusement, quelques données auront pu être recueillies, ce qui laisse une légère part de réussite à cette mission. 

    Portrait du rover Yutu (image CNSA)


  • L'ISS fête son anniversaire!

    C'était le 20 Novembre 1998: ce jour-là, le premier module de la Station Spatiale Internationale, Zarya, était mis en orbite... Aujourd'hui, après des centaines de révolutions autour de la Terre, l'ISS fête donc ses quinze ans! A ce jour, il s'agit de la plus grande construction spatiale jamais réalisée. Au fil des années, la station a accueilli de nombreux astronautes provenant de divers pays, mais aussi des vaisseaux. En effet, près de six types de véhicules spatiaux ont pu s'y amarrer depuis 1998. Parmi eux, notons entre autres les navettes américaines, les Soyouz, les cargos européens et japonais, sans oublier les premières capsules créées par les sociétés privées... 

    En quinze ans, le projet de l'ISS a permis de développer de nouvelles technologies et techniques dans plusieurs domaines comme la médecine, biologie, physique, astrophysique... et ce n'est pas fini puisque ce "laboratoire de recherche" est toujours actif. L'heure de la retraite de l'ISS n'a donc pas encore sonné... 


  • La NASA ne répond plus!

    Depuis le 1er Octobre, la NASA a fermé ses portes... ou presque! Suite au désaccord du Congrès américain au sujet du nouveau budget fédéral, la majorité des fonctionnaires de l'Etat ont été congédiés jusqu'à nouvel ordre. Ainsi, l'agence spatiale américaine a elle aussi été touchée: 97% des 18 000 employés de la NASA ne travaillent plus. Cependant, afin de garantir la sécurité (et la survie!) des astronautes présents à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), les centres de contrôle restent actifs. De même, certaines missions spatiales comme celle de Curiosity sont toujours en cours pour des raisons techniques. Pour d'autres projets, en revanche, ce "shutdown" est un obstacle qui risque d'engendrer des retards importants et de nombreux surcoûts...

    Tant que le Congrès et le Président des Etats-Unis n'auront pas trouvé de solution pour le nouveau budget, la NASA restera "au chômage". Reste à savoir quelles seront les répercussions dans le domaine de l'astronautique d'ici les prochains mois... 

    Logo NASA fermée (image C&E)Image humoristique avec Curiosity (image Alien.com)


  • Un satellite heurté par un débris spatial!

    Après la Lune, c'est au tour du satellite NEE-01 PEGASO d'être heurté par un objet spatial! Cette fois-ci, le 23 Mai, le satellite est entré en collision avec un débris, et plus particulièrement le réservoir d'un ancien lanceur russe. Alors que la mise en orbite de ce satellite avait eu lieu le 25 Avril dernier seulement, la possibilité de cet accident avait malheureusement été envisagée par l'agence spatiale d'Equateur peu de temps après. Toutefois, les dégâts sont relatifs: le satellite n'a pas été détruit, et même s'il ne fonctionnait déjà plus depuis plusieurs jours, il est toujours sur orbite. 

    NEE-01 PEGASO devrait être remplacé sous peu. En effet, un second satellite identique doit être lancé en Juillet prochain. 

    Satellite NEE-01 PEGASO (image BorisAirwolf)


  • Le X-37B est de retour!

    Après une mission de 15 mois dans l'espace, la navette automatique X37-B est rentrée sur Terre le 16 Juin. Ce véhicule spatial, d'une longueur de 8,38 mètres, avait pour objectif de tester des technologies installées au sein de sa soute. Selon les responsables de la mission, tout s'est déroulé avec succès. 

    La navette X-37B appartient à l'USAF. Actuellement, elle est entièrement automatique et pilotée à distance. Cependant, il n'est pas impossible qu'à l'avenir, le X-37B soit adapté pour des vols habités... 

    Image infrarouge du x-37B (image USAF)


  • Envisat est désormais hors d'usage...

    Cela fait maintenant un mois que le satellite français Envisat ne répond plus. Le contact a été brusquement perdu le 8 Avril, soit quelques semaines après l'anniversaire de ses dix ans. L'agence spatiale européeenne a tenté de trouver les éventuels problèmes, mais aucune piste ne peut être vérifiée ni approuvée. En bref, Envisat est inopérationnel et ne peut plus être remis en service. Cependant, une équipe d'ingénieurs va poursuivre les recherches et essayer de rétablir le contact pendant environ deux mois. Même si les chances de réussir sont très faibles, cela constitue encore un petit espoir. 

    Le satellite Envisat avait pour fonction d'étudier les mers, l'atmosphère, mais aussi les calottes polaires. De nombreux travaux ont pu être réalisés grâce aux données recueillies depuis sa mise en orbite. 

    Photo du satellite Envisat (cliché réalisé par le satellite Pléiades)


Bienvenue sur Astropleiades!