Clavé Paris - Histoire d'une optique française

Pour les astronomes amateurs et professionnels, Clavé est un nom presque légendaire. C'est le nom d'un maître opticien de la seconde moitié du XX ième siècle. C'est aussi la prestigieuse marque d'un matériel optique reconnu mondialement depuis 1937. Si les ateliers Clavé ont aujourd'hui disparu, la communauté scientifique n'a pas oublié la qualité de manufacture et les performances des produits Clavé. La seule mention de ce nom suffit à évoquer le savoir-faire hérité des plus grands opticiens depuis plus de trois siècles... La réputation du " Zeiss français " est telle que les matériels Clavé sont désormais considérés comme des objets de collection. Si le monde de l'optique a continué de progresser bien au delà de " l'ère Clavé ", les optiques de cette époque restent des classiques de référence. 

 

Logo Clavé Paris (image L'Astronome Eclipse)

Cet article retrace l'histoire de la marque Clavé. Il donne également un aperçu complet de l'évolution des produits phares de Clavé, à savoir les oculaires de type Plössl. Enfin, l'article propose un descriptif de certaines productions remarquables, en particulier la série dite du " Pic du Midi ". Pour réaliser cette synthèse, l'auteur a effectué un relevé de toutes les pages Internet évoquant Clavé et son histoire. Parmi des milliers d'entrées, un tri important a été effectué afin de classer, vérifier et authentifier les informations. Les retours d'expérience et témoignages des astronomes ont également été consultés afin de mettre en lumière la place de la marque Clavé dans la communauté astronomique. 
 

Clavé, ou la naissance d'un monument de l'astronomie optique :

 La société Clavé voit le jour le 20 Avril 1937. Elle est fondée par Serge-René Clavé, un ingénieur constructeur issu de l'École Supérieure d'Optique. Les établissements Clavé sont spécialisés dans la fabrication d'optiques destinées en grande partie à l'armée française. L'entreprise fournit des périscopes, des systèmes de visée, des outils de contrôle ainsi que tout une diversité d'équipements comportant des éléments optiques. Jusqu'en 1950, les établissements Clavé ne vendent aucun produit en rapport avec l'observation du ciel. 

 

Serge-René Clavé à gauche, et Maurice Paul Clavé à droite (image Clavé)

De 1950 à 1955, Serge-René Clavé étudie avec son ami l'astronome Jean Texereau (élève de l'astronome André Couder) la possibilité de commercialiser des accessoires dédiés aux réfracteurs et réflecteurs astronomiques. A ce moment-là, Jean Texereau est effectivement à la recherche d'un opticien qui répondra favorablement à la requête adressée par la Commission des Instruments de la Société Astronomique de France (SAF), dont il est membre. Dans les quatre années qui vont suivre, Clavé développe ainsi une nouvelle gamme dédiée à l'astronomie : oculaires, prismes, objectifs, miroirs, redresseurs, lentilles de Barlow, filtres, lames de fermeture, hélioscopes, porte-oculaires... Il faut d'ailleurs noter que Texereau a lui-même redessiné le schéma optique des oculaires de type Plössl, entre autres. 

 

L'une des premières publicités Clavé astronomie - 1955 (image Clavé)

Au sein de l'atelier situé au 9 rue Olivier Métra à Paris, les produits sont tous rigoureusement contrôlés, à l'image des commandes militaires. Les optiques non-conformes sont directement mises au rebut ; Clavé a toujours visé l'excellence. Dès les premières années, Serge-René est assisté par son frère Marcel Paul qui est mécanicien en horlogerie. Pour réaliser ses optiques, la société se fournit auprès de la célèbre verrerie Parra-Mantois, dont l'usine se situe à Croissy. Suite à la fermeture de la verrerie Parra-Mantois en 1970, Clavé se tourne vers le fournisseur allemand Schott. Finalement, durant ses dernières années, Clavé a recours au verre produit par l'américain Curning Incorporated, mais celui-ci, dont les caractéristiques s'avèrent très en deçà de celles des verres Parra-Mantois et Schott, sera par la suite bien moins apprécié des astronomes. 

Serge Clavé dirige son entreprise jusqu'en Janvier 1988 (date de son décès). En 1989, la société Clavé est rachetée par Kinoptik. Clavé devient la « branche » suivante : Groupe SFIM, Département Clavé, tarif astro, division Optiques Professionnelles de la société REOSC. La production est alors basée au 11 rue Ampère à Massy. Les oculaires Clavé sont produits jusqu'en Décembre 1999. Puis, en 2003, Kinoptik est à son tour repris par Astronomix qui ferme à la fin de l'année 2013 (ceci en sachant que les derniers stocks Clavé ont été écoulés jusqu'en 2005). 

Dès l'an 2000, les produits Clavé étaient déjà difficiles à trouver, en magasin comme sur le marché de l'occasion. 

Tout au long de son existence, la marque Clavé a produit de nombreux accessoires optiques et mécaniques. La suite de l'article est dédiée à l'un des matériels les plus représentatifs et emblématiques de la marque : les oculaires. 

NOTE: Concernant les autres produits Clavé, un complément à l'article sera publié par la suite. 

A propos des oculaires Clavé :

Initialement, les oculaires Clavé ont été calculés pour des instruments dont le rapport f/d varie de 6 à 15. L'objectif de Jean Texereau était de proposer des oculaires universels fonctionnels sur la plupart des instruments ouverts de l'époque, et d'offrir une excellente qualité d'image. Tous les oculaires Clavé sont théoriquement parfocaux. La plupart d'entre eux sont des Plössls asymétriques. Leur focale varie de 3 à 75mm. 

 

Collection d'accessoires Clavé (image L'Astronome Eclipse)

Selon les modèles d'oculaires, la structure interne peut être en laiton, en alu ou en plastique. La forme de la cellule a également évolué au fil du temps, notamment suite à la possibilité d'interchanger la douille des oculaires (pour passer d'un coulant à un autre). 

Le coulant a longtemps été déterminé selon les normes françaises historiques : en effet, le coulant de 27mm est issu d'une longue tradition de fabrication répandue chez les opticiens des XIX ième et début XX ième siècles (Bardou, Morin, Lerebours, Secretan, Manent…) . Les prototypes d'oculaires Clavé étaient systématiquement fabriqués au coulant 27. 

Apparu en 1958, le coulant de 50mm est le fruit d'une création de Jean Texereau et Serge-René Clavé. Par la suite, à partir de 1970, les coulants universels de 31,75 et 50,8mm ont été adoptés. Cela s'explique par l'universalisation du matériel astronomique, mais aussi par l'ouverture des ventes Clavé aux américains. 

Il existe aussi un coulant spécial de 16mm pour certains oculaires réticulés (focale 16mm, champ 48°). Les oculaires réticulés de 16mm de focale sont donc différents des oculaires réticulés éclairés de 25 et 12mm qui, eux, étaient au coulant initial de 27. L'oculaire réticulé de 16mm est moins répandu que les autres. 

Au regard de cette diversité des coulants, il était possible pour les clients de faire leur propre choix au moment de l'achat. La douille de l'oculaire était alors sélectionnée selon le souhait du client. Pour les oculaires et accessoires les plus anciens, il était possible d'acheter des bagues d'adaptation. 

Clavé a eu recours à différents traitements optiques au cours de ses productions : sans traitement antireflet, traitement bleu clair et traitement bleu foncé (MgF2). 

Parmi les accessoires Clavé directement associés aux oculaires, on trouve la lentille de Barlow mise au point par Marcel Paul Clavé. Elle a ensuite été modifiée par Serge-René Clavé afin d'optimiser la gestion de l'astigmatisme. Il s'agit de l'association de deux doublets aplanétiques de Clairaut. Cette lentille de Barlow a pour avantage, outre la modification du facteur de grandissement, de corriger la coma. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un oculaire proprement dit, la lentille de Barlow permet d'accéder à des focales intermédiaires. Clavé a proposé plusieurs versions (x2 ou x3), dans la plupart des coulants. 

Pour les connaisseurs, les Clavé sont souvent considérés comme les " Rolls " des oculaires. Ces qualificatifs s'expliquent notamment par le fait que ces oculaires délivrent un contraste très élevé, avec une transmission très bonne voire excellente. Tel est en tout cas le constat des astronomes depuis que la marque Clavé existe... 

Séries principales :

On distingue essentiellement deux grandes séries : les oculaires en inox dits "chromés" (avant 1970, asymétriques) et les oculaires "non-chromés" (de couleur noire). 

Les oculaires chromés comportent du verre français Parra-Mantois tandis que les non-chromés contiennent du verre allemand Schott. Les dernières séries d'oculaires non-chromés contiennent du verre américain Curning. 

 

Clavé chromé à gauche, et Clavé non-chromé (image L'Astronome Eclipse)

Les chromés seraient plus contrastés que les non-chromés, selon certains retours d'expérience. Toutefois, certains utilisateurs semblent dire que les Clavé chromés donnent une image qui tire vers le jaune. Ceci ne serait valable que pour certains oculaires chromés... Est-ce dû au vieillissement des lentilles ? Au traitement ? Rien n'est confirmé actuellement à ce sujet. 

Concernant les oculaires disposant de verre Curning, une partie de la production a été marquée d'un liseret jaune, lequel a finalement été retiré. 
 

Séries spéciales :

Clavé a produit une série de 100 oculaires avec l'inscription de la marque sur le flanc. Cette série, produite entre 1970 et 1999 (la date exacte est à préciser), n'a à priori aucun rapport avec la célèbre et énigmatique série du Pic du Midi. 

Une autre série a été produite, avec des oculaires numérotés. Cette numérotation (à trois chiffres) reste une énigme : les témoignages d'Internet ne permettent pas d'en savoir plus à l'heure actuelle... 

Série Pic du Midi : mythe ou réalité ?

Il existe une troisième série spéciale, nommée " Pic du Midi ". D'après la rumeur, il s'agirait d'une série spécialement conçue pour les observatoires professionnels. Or, rares sont les sources officielles : est-ce véridique ? Est-ce une "simple" opération commerciale visant à relancer les ventes d'oculaires ? Le débat est toujours d'actualité. Pour tenter d'éclaircir ce mystère, deux hypothèses sont avancées par les astronomes :

Selon la première hypothèse, il s'agirait bel-et-bien d'une forme de « relance commerciale » en date des années 80 à 90, pour faire face à la concurrence (japonaise notamment). La série du Pic du Midi disposerait d'une inscription " Pic du Midi ". Ce serait la seule différence par rapport aux autres oculaires de la marque. Sauf mention contraire, les photos de cette différence cosmétique s'avèrent malheureusement inexistantes sur Internet. 

La seconde hypothèse avance le fait que la série du Pic du Midi correspondrait simplement à l'ensemble des oculaires au coulant 50mm. 

 

Oculaire Clavé Paris 75mm (image L'Astronome Eclipse)

On notera que ces deux hypothèses restent succintes et délicates à vérifier. Les seules informations précédemment indiquées ne sont basées que sur des propos relativement peu étoffés. Il est décidément difficile d'affirmer quoi que ce soit ! Les frères Clavé et leurs associés n'étant plus de ce monde, le secret persiste... 

 

 


 

Cet article a pu être rédigé grâce à de nombreuses sources. L'index qui suit contient les pages contenant des informations pertinentes. Les pages Internet qui ne contiennent que la seule mention du nom "Clavé" n'ont pas été indexées. Les sources sont classées en fonction des sites qui les hébergent : 

 

Webastro:

https://www.webastro.net/forums/topic/101927-clav%C3%A9-paris/
https://www.webastro.net/forums/topic/121920-test-rapide-dun-oculaire-clav%C3%A9-10mm/
https://www.webastro.net/forums/topic/133559-lunette-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/134169-probl%C3%A8me-avec-renvoi-coud%C3%A9-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/110668-35mm-clav%C3%A9-de-lalifant/
https://www.webastro.net/forums/topic/121595-quest-ce-que-ce-mat%C3%A9riel-clav%C3%A9-oculaire-barlow/
https://www.webastro.net/forums/topic/110984-clav%C3%A9-un-jour-clav%C3%A9-toujours/
https://www.webastro.net/forums/topic/158142-filtres-diam%C3%A8tre-27mm/
https://www.webastro.net/forums/topic/121572-coulants-des-oculaires-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/79695-la-meilleure-barlow/
https://www.webastro.net/forums/topic/168733-aide-pour-identification-de-filtre/
https://www.webastro.net/forums/topic/163733-bienvenue-dans-le-club-de-lastronomie-vintage/
https://www.webastro.net/forums/topic/160697-que-faites-vous-de-vos-vieux-oculaires/
https://www.webastro.net/forums/topic/167727-instruments-anciens-catalogues-et-documentations-diverses/
https://www.webastro.net/forums/topic/92123-quand-il-y-avait-les-super-meade-il-y-a-longtemps/
https://www.webastro.net/forums/topic/149100-classique-collector-placement/
https://www.webastro.net/forums/topic/107978-occas-du-oueb/
https://www.webastro.net/forums/topic/94041-barlow-clav%C3%A9-3x/
https://www.webastro.net/forums/topic/83356-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/87277-le-clavius-460/
https://www.webastro.net/forums/topic/60316-lulus-cocardi%C3%A8res/
https://www.webastro.net/forums/topic/159933-le-topic-des-photos-de-matos-clav%C3%A9-cocorico/
https://www.webastro.net/forums/topic/126277-coffret-doculaires-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/115268-urgent-oculaire-clave-14mm-vos-avis-svp/
https://www.webastro.net/forums/topic/117987-speers-waler-14mm-vs-clav%C3%A9-14mm/
https://www.webastro.net/forums/topic/38194-propri%C3%A9taires-de-lunettes-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/164365-my-collection-of-clave-eyepieces/
https://www.webastro.net/forums/topic/171627-clav%C3%A9-801208/
https://www.webastro.net/forums/topic/151529-moi-cest-zeiss-et-vous-cest-quoi-votre-virus/
https://www.webastro.net/forums/topic/154090-lunette-clav%C3%A9-661000/
https://www.webastro.net/forums/topic/156832-lunette-clav%C3%A9-100mm/
https://www.webastro.net/forums/topic/154920-demi-clav%C3%A9-55-mm/
https://www.webastro.net/forums/topic/158669-quelle-g%C3%A9n%C3%A9ration-de-clav%C3%A9-ce-40/
https://www.webastro.net/forums/topic/147852-objectif-clav%C3%A9/
https://www.webastro.net/forums/topic/152380-filtre-clav%C3%A9/

 

Astrosurf:

http://www.astrosurf.com/astroptics/clave.html
http://www.astrosurf.com/laurent/clavius.htm
http://www.astrosurf.com/re/clave_eyepieces_20181110.pdf
http://www.astrosurf.com/topic/59003-oculaire-clav%C3%A9-10mm/
http://www.astrosurf.com/topic/32857-mat%C3%A9riels-clav%C3%A9/
http://www.astrosurf.com/topic/22521-clav%C3%A9/
http://www.astrosurf.com/topic/22687-choix-doculaire-quel-marque-et-quel-focale/
http://www.astrosurf.com/topic/20835-clav%C3%A9/
http://www.astrosurf.com/topic/117244-anciens-oculaires/
http://www.astrosurf.com/topic/125357-renaissance-dun-objectif-clav%C3%A9-80mm/
http://www.astrosurf.com/topic/114827-clav%C3%A9-30mm-en-plusieurs-coulants/
http://www.astrosurf.com/topic/122910-quelle-barlow-optimisation-t-200-f-6/
http://www.astrosurf.com/topic/113558-brico-oculaire-80mm-2-et-assemblage-final-535-clave/
http://www.astrosurf.com/topic/23621-a-propos-des-oculaires-clav%C3%A9/
http://www.astrosurf.com/topic/45408-oculaires-clave/
http://www.astrosurf.com/topic/113148-oculaire-clav%C3%A9-3-mm/
http://www.astrosurf.com/topic/123773-telescope-clav%C3%A9-de-380mm-%C3%A0-vendre-en-italie/
http://www.astrosurf.com/topic/30932-oculaire-clav%C3%A9-55mm/
http://www.astrosurf.com/topic/37357-oculaires-clav%C3%A9/
http://www.astrosurf.com/topic/61346-collimation-lunette-clav%C3%A9/

 

Cloudynights:

https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/eyepieces/eyepieces-3mm-13mm/10-mm-clave-plossl-televue-radian-and-celestron-plossl-comparison-part-1-r289
https://www.cloudynights.com/topic/1525-clave-eyepieces/
https://www.cloudynights.com/topic/168714-what-is-the-deal-with-clave-eyepieces/
https://www.cloudynights.com/topic/444639-clav%C3%A9-14-mm-73%C2%BA/
https://www.cloudynights.com/topic/423056-identifing-8mm-clave-paris-plossl/
https://www.cloudynights.com/topic/79825-anyone-with-a-clavius/
https://www.cloudynights.com/topic/419869-are-3mm-clave-pl%C3%B6ssls-quite-rare-anyone-try-one/
https://www.cloudynights.com/topic/116590-1988-91-clav%C3%A9-eyepieces/
https://www.cloudynights.com/topic/567151-who-loves-basicsimple-glass-eyepieces/
https://www.cloudynights.com/topic/479411-an-old-kellner-vs-a-new-plossl/
https://www.cloudynights.com/topic/607156-my-clav%C3%A8-quiries/
https://www.cloudynights.com/topic/359760-eyepiece-size-history/

 

Autres:

http://archives.croissy.com/2013/07/la-verrerie-parra-mantois.html
http://astrowebtest.free.fr/Astrowebtest/Clave.html
http://eclipseastronomie.e-monsite.com/pages/materiel/oculaires.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Oculaire
http://atom.lylver.org/AstroSurf/PDF/Clave/
http://alcyone.astronomie.free.fr/clavius%20166.php
https://astro-quebec.com/viewtopic.php?t=908
http://patrimoine.bourgognefranchecomte.fr/connaitre-le-patrimoine/les-ressources-documentaires/acces-aux-dossiers-dinventaire/etude/0d493e6e-efcf-48f4-b870-22631a88a3f5.html
https://books.google.fr/books?id=tE2pJZ_u294C&pg=PA127&lpg=PA127&dq=verre+parra+mantois&source=bl&ots=_oLTfsh8XX&sig=ePYgdb-WX4Dh4UZYFsTGPP_Pcyg&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiQr5Ku1ofXAhUF1hQKHdSmAvIQ6AEILDAB#v=onepage&q=verre%20parra%20mantois&f=false
https://www.facebook.com/Clav%C3%A8-Optics-Community-236975343045173/
http://adsabs.harvard.edu/full/1958LAstr..72..328T

- Article rédigé par l'Astronome Eclipse pour Astropleiades. -

Commentaires

Bienvenue sur Astropleiades!