Les idées fausses

En astronomie, les idées fausses ne manquent pas... en voici quelques-unes (idées fausses en rouge, explications en bleu):

 

→ Les lunettes astronomiques sont seulement adaptées à l'observation planétaire. 

FAUX. Elles permettent également d'observer les objets du ciel profond. 


→ Les télescopes sont seulement adaptés à l'observation ciel profond. 

FAUX. Ils sont aptes à l'observation planétaire, tout comme les lunettes. 


→ Pour l'observation planétaire, il faut un rapport F/D de 10 ou plus. 

FAUX. Le rapport F/D ne limite pas les possibilités d'observation... 


→ Pour l'observation du ciel profond, il faut un rapport F/D de 6 ou moins. 

FAUX. (Voir explication précédente) 


→ Pour faire les deux (instrument polyvalent), il faut un F/D entre 6 et 10. 

FAUX. (Voir explication précédente) 


→ Quand on débute en astronomie, il faut un petit instrument. Il ne faut pas débuter avec un télescope de 200 mm par exemple. 

FAUX. Les astronomes en herbe peuvent débuter avec l'instrument de leur choix, en fonction du budget et du confort souhaité. 


→ En ville, c'est pas plus de 100 mm de diamètre. 

FAUX. Les télescopes de plus de 100 mm de diamètre peuvent parfaitement être utilisés en ville si la qualité du ciel le permet. 


→ À la campagne, c'est pas plus de 200 ou 300 mm. 

FAUX. Les gros instruments sont principalement utilisés à la campagne car la pollution lumineuse y est quasiment absente! 


→ Plus le F/D est court, plus les objets du ciel profond seront visibles. 

FAUX. Le rapport F/D à lui seul n'est pas suffisant pour déterminer la visibilité des objets du ciel profond, et un grand rapport F/D n'empêche pas l'accès à ces objets. 


→ Plus le grossissement est faible, mieux on verra les objets du ciel profond. 

FAUX. Un fort grossissement est parfois nécessaire! 


→ Pour les planètes, une lunette est meilleure qu'un télescope. 

FAUX. Les lunettes sont tout aussi aptes à l'observation planétaire que les télescopes. 


→ Pour les planètes, ça ne sert à rien d'avoir un grand diamètre à cause de la turbulence. 

FAUX. La turbulence affecte également les petits diamètres, et ce pendant l'observation des planètes et du ciel profond. 


→ Pour les planètes, une petite lunette sera préférable à un grand télescope (ou une grande lunette) car elle sera moins sensible à la turbulence. 

FAUX. (Voir explication précédente) 


→ Le Dobson, c'est pas terrible, car on ne peut pas faire de photo avec et tout le monde finit par vouloir faire de la photo. 

FAUX. Tout le monde n'est pas astro-photographe. De plus, les Dobson peuvent servir à faire de la photo s'ils sont équipés spécialement pour cette fonction. 


→ En plus, le Dobson ne permet pas l'observation planétaire. 

FAUX. Ce type d'instrument donne l'accès aux planètes, mais aussi au ciel profond. 


→ Les newtons, c'est pour le ciel profond. C'est moyen au niveau de la qualité. 

FAUX. Les instruments de type newton sont polyvalents, et offrent généralement une très bonne qualité, tout comme les autres types de télescope. 


→ Les Maksutov sont meilleurs (par principe). 

FAUX. Il s'agit simplement d'un type d'instrument différent. 


→ Les filtres colorés sont indispensables. En fait, tous les filtres sont indispensables. 

FAUX. Certains astronomes (chevronnées ou débutants) n'utilisent aucun filtre... 


→ L'UHC en-dessous de 200 mm et l'O-III au-dessus! 

FAUX. Ces types de filtre peuvent être utilisés sur différents diamètres. 


→ Plus un instrument est cher, meilleur il est. 

FAUX. Pour un même instrument, le prix est variable d'une marque à l'autre, indépendament de ses performances. 


→ Le pointage automatique est indispensable. 

FAUX. Certains astronomes chevronnés maîtrisent leur instrument sans automatisme. 


→ Les télescopes chinois sont mauvais. 

FAUX. La marque Skywatcher, par exemple, est de bonne qualité en règle générale d'après les astronomes amateurs. 


→ Les télescopes de supermarché sont utilisables. 

FAUX. Hélas, ces instruments sont de très mauvaise qualité. Il est plutôt conseillé d'acheter son instrument dans les magasins spécialisés en astronomie. 


→ Le pointage automatique ne sert à rien. 

FAUX. Au contraire, ceux qui ne connaissent pas le ciel peuvent apprendre facilement grâce à cette technologie. 


→ Attention aux petites annonces : si des gens revendent leur télescope, ce n'est pas normal. 

FAUX. Les astronomes revendent certains instruments dans le but d'acquérir un télescope plus puissant. C'est donc tout-à-fait normal et logique! 


→ C'était mieux avant: pollution lumineuse, qualité des télescopes, astro plus sérieuse, mentalité des amateurs, pas de goto, etc... 

FAUX. Durant ces dernières années, l'astronomie a fait d'énormes progrès: ce domaine s'ouvre aux curieux du ciel, les astronomes luttent contre la pollution lumineuse et sont entendus, et l'astronomie est toujours aussi sérieuse car importante dans la communauté scientifique. 


→ L'astronomie, c'est pas pour les filles! 

FAUX. Cette science du ciel est accessible aux dames autant qu'aux hommes! Que l'on soit jeune, âgé(e), petit(e), grand(e), riche ou pauvre, l'astronomie reste ouverte à tous! 


 

 

Toutes ces rumeurs sont bien évidement fausses et les explications ont été vérifiées et approuvées. Astronomes débutants, vous voilà prévenus... 

 

( source: Astrosurf.com/wack-regards ) 

 

Commentaires

  • Bru
    • 1. Bru Le 20/06/2011
    Bravo. Voila qui est bien résumé.
    Et pour la dernière affirmation, la directrice et la présidente de l'observatoire Sirene sont des filles.
    Ça n'est pas pour rien.
    (Les garçons ça ne fait que boire mdr)
  • L'Astronome Eclipse
    Bonjour,

    Suite à une demande de la part d'un internaute, Astropleiades a donné une explication à chaque idée fausse. Les visiteurs sauront ainsi pourquoi il ne faut pas croire ces rumeurs...
    Bonne lecture à tous!

    Astro-amicalement,
    L'Astronome Eclipse (fondateur du site Astropleiades)
  • Mopia
    • 3. Mopia Le 23/04/2011
    Salut,

    Ca serait bien de dire pourquoi c'est faux.

    Merci
  • L'Astronome Eclipse
    Nombreuses sont les rumeurs en astronomie... et beaucoup sont heureusement fausses.

    L'héliosismologie et l'astrophysique sont-elles liées? La réponse est bien évidemment OUI! L'étude de l'évolution sismique et/ou géographique du Soleil se fait par l'intermédiaire de la physique, et, par conséquent, par l'astrophysique. On pourrait même dire que sans l'héliosismologie, notre connaissance du fonctionnement du Soleil ne serait pas aussi avancée aujourd'hui.

    A noter que l'astrophysique correspond au domaine de l'astronomie qui traite des propriétés physiques des corps célestes. Il serait donc étrange que l'héliosismologie n'y soit pas liée...

    Astro-amicalement,
    L'Astronome Eclipse (fondateur du site Astropleiades)
  • Lélé
    • 5. Lélé Le 06/04/2010
    On attendait bien la dernière phrase, pour nous les filles ;) . Parlons-en à Catherine Cesarsky ? :) Pas mauvais l'idée de refuter les idées reçues. Petite question: l'héliosismologie est-elle réellement rattachée à l'astrophysique?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Bienvenue sur Astropleiades!