Dictionnaire

Chercheur: Petite lunette fixée sur l'instrument permettant de viser l'objet à observer. On l'appelle parfois viseur, ou bien pointeur. Les Telrad et les "viseurs point rouge" sont également des chercheurs. 

 


Clarté: Quantité de lumière perçue par l'instrument par rapport à l'oeil: un instrument d'une clarté de 100 récolte 100 fois plus de lumière que l'oeil. 

 


Coulant: Diamètre des oculaires (31,75 ou 50,8). A ne pas confondre avec la focale. Il y a plusieurs années, les anciens coulants étaient de 24,5 et 27 mm. 

 


Diamètre de l'objectif: Diamètre de la lentille (pour les lunettes) ou du miroir primaire (pour les télescopes). Par exemple, il est de 60 mm pour une lunette 60/700. 

 


Focale: Distance parcourue par la lumière dans l'instrument, soit la distance entre l'objectif et le foyer. Par exemple, elle est de 900 mm pour un télescope 114/900. 

 


Grossissement maximum utile: Il s'agit de la limite de grossissement à ne pas dépasser. Il se calcule en multipliant le diamètre de l'objectif par deux. Par exemple, pour une lunette 60/700, le grossissement maximum utile est de 120 fois. Sous un excellent ciel, le grossissement maximum utile peut atteindre 2,5 fois le diamètre de l'instrument. 

 


Grossissement réel: Il dépend de l'oculaire utilisé et se calcule en divisant la focale de l'instrument par la focale de l'oculaire. Par exemple, un instrument de 700 mm de focale avec un oculaire de 10mm de focale grossit 70 fois. Plus la focale de l'oculaire est courte, plus le grossissement est important. Mais plus le grossissement est important, plus on perd de lumière: il est donc inutile de dépasser le grossissement maximum utile. 

 


Mise en station: Réglage de la monture suivant la latitude du lieu d'observation. Ce réglage, concernant uniquement les montures équatoriales, est indispensable pour pouvoir compenser le mouvement de rotation de la Terre. 

 


Monture: Système mécanique sur lequel est fixé le tube optique. la monture se situe donc entre le trépied et le tube de l'instrument. 

 


Monture azimutale: Monture simple qui permet deux mouvements, l'un horizontal (l'azimut), l'autre vertical (l'altitude). 

 


Monture équatoriale: Monture qui permet de suivre le mouvement apparent des astres pointés en tournant autour d'un seul axe, appelé axe polaire ou axe d'ascension droite. Les montures équatoriales sont parfois motorisées.

 


Objet céleste: Tout astre que l'on peut observer dans le ciel. 

 


Observation planétaire: Observation de la Lune et des planètes de notre système solaire: les planètes sont des objets lumineux mais petits qui nécessitent par conséquent d'être grossis. 

 


Observation du ciel profond: Observation des galaxies, nébuleuses, amas d'étoiles, ... Ces objets ne font pas partie du système solaire. Ils sont généralement peu lumineux mais leur taille ne nécessite pas un fort grossissement. 

 


Oculaire: Système de lentilles permettant de grossir l'image. L'oculaire est défini par sa focale: plus elle est grande, plus elle est adaptée au ciel profond; plus elle est courte, plus elle est adaptée au planétaire. 

 


Renvoi coudé: Accessoire permettant de placer l'oculaire à 90° afin d'améliorer le confort d'observation. 

 


Résolution: Caractérise la finesse des détails reproduis par l'image. 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Bienvenue sur Astropleiades!