télescope

  • Que s'est-il passé le 14 Novembre 2016?

    Les médias l'annoncaient comme un évènement exceptionnel: le phénomène de la "Super Lune" s'est produit Lundi 14 Novembre! Pourtant, de nombreuses personnes ont été surprises de ne voir presque aucune différence entre la pleine Lune de ce jour et les précédentes. En réalité, la Super Lune n'en a que le nom... 

    Par définition, ce phénomène se produit lorsque la Lune est au plus près de la Terre, entre 3 et 6 fois par an. La Super Lune de ce mois est 14% plus grosse que d'ordinaire. Toutefois, cette "extension" n'est visible qu'au télescope. Les observations à l'oeil nu ne permettent pas de discerner ce changement de diamètre, d'autant que l'apparence de la surface lunaire reste identique. Fort heureusement, la Lune reste belle à voir, qu'elle soit "super" ou non! 

    Représentation d'une Super-Lune (image Astrolab)


     

  • Suivez le transit de Mercure en direct!

    Le Lundi 9 Mai, la planète Mercure passera entre la Terre et le Soleil. A cette occasion, le site Astropleiades vous propose de suivre EN DIRECT ce phénomène céleste! Grâce à un télescope spécialement équipé, l'Astronome Eclipse (fondateur du site Astropleiades) filmera le transit de Mercure en temps réel depuis le sud de la France et commentera l'évènement tout au long de la journée.

    Disponible dans la rubrique « Retransmissions », l'émission en direct se déroulera de la manière suivante: le transit de Mercure sera filmé sans interruption jusqu'au coucher du Soleil. Au fil de la journée, à intervalles réguliers, plusieurs émissions audio seront diffusées en même temps que les images du transit. 

    La retransmission en direct aura lieu sur la page "Retransmissions" à partir de 12h00. Pour accéder à la page, cliquez ici.

    Pour en savoir plus à propos du transit de Mercure, cliquez ici.

    Logo Transit de Mercure 2016 (image Astropleiades)


     

  • Découverte d'une supernovae dans la galaxie M82!

    Le 21 Janvier, une supernovae a été détectée dans la galaxie M82 (constellation de la Grande Ourse). Il s'agit précisément d'une supernovae de type Ia ; sa magnitude apparente, fixée à environ 11,7 quelques dizaines d'heures après la découverte, ne cesse de diminuer, ce qui signifie que la supernovae sera de plus en plus lumineuse dans les jours voire les heures à venir. Cet objet céleste, nommé PSN J09554214+6940260, est photographiable avec un télescope et est observable avec un instrument de petit diamètre. 

    La présence de ce phénomène naturel a été confirmée dès le 22 Janvier par plusieurs astronomes amateurs et professionnels à travers le monde. Cette découverte a été réalisée par Stephen J. Fossey (University College London Observatory), et le repérage de la supernovae s'est fait au travers d'un télescope de 3,5 mètres de diamètre. 

    PSN J09554214+6940260 in M82 (image AAVSO)


  • Soirée Orbital News en direct!

    Ce soir, Astropleiades et ODH Tv vous proposent une émission spéciale sur le thème de la comète Ison! A cette occasion, l'Astronome Eclipse (fondateur du site Astropleiades) fera le point sur les évènements récents et reviendra sur les grandes questions suscitées par la "résurrection" de la comète lors de son passage près du Soleil le 28 Novembre dernier. 

    La retransmission en direct aura lieu sur la page "Retransmissions" à partir de 20h00. Pour accéder à la page, cliquez ici.


  • Tout est fini pour Ison... ou presque!

    (Article mis à jour) Le 28 Novembre, alors qu'elle se trouvait à moins d'une heure du périhélie, Ison semblait terminer sa course tout près du Soleil. En effet, la comète s'était quasiment désintégrée: son noyau avait disparu. D'après les images obtenues par les satellites SOHO et SDO, pas une seule trace ne subsistait. Pourtant, un évènement inattendu s'est produit: alors que tout le monde confirmait la disparition de la comète, Ison est réapparue! Cette boule d'eau gelée ne cesse de nous surprendre...

    Maintenant qu'Ison poursuit de nouveau sa route, il reste à savoir si elle offrira le spectacle tant attendu pour la fin de l'année. Elle aura tout de même donné aux astronomes l'occasion de réaliser un grand nombre de clichés et relevés. Par le biais d'études (dans le domaine de l'astrophysique, l'isohélie...), cette comète devrait nous en apprendre davantage sur son origine et sur les mystères que renferme "le monde des comètes". Avis aux observateurs: si Ison vient à disparaître "pour de bon", il reste également les comètes Encke et Lovejoy...! 


Bienvenue sur Astropleiades!